Le vélo électrique répond aux besoins actuels des Français concernant le transport. Comme il est possible d’augmenter la vitesse avec un kit de débridage, il devient encore plus utilitaire. Mais si certains pensent que c’est une bonne idée, d’autres restent perplexes. Dans tous les cas, voici comment un kit de débridage pour vélo à assistance électrique (VAE) fonctionne.

Kit de débridage : ce qu’il faut savoir

Utiliser un kit de débridage est perçu comme un geste écologique et économique puisqu’il n’y a ni fumée d’échappement ni carburant à acheter ni de voitures bruyantes. Et si beaucoup ont déjà intégré ce type de matériel sur leur vélo, d’autres hésitent encore. Pourtant, un tel kit permet d’améliorer les performances de son vélo électrique. En plus, il ne coûte en moyenne que 300 euros.

Ce n’est pas du tout cher, sachant qu’il permet de booster considérablement la vitesse d’un VAE classique. C’est un dispositif simple, à fonctionnement simple, et qui est aussi facile à bricoler qu’à installer. L’objectif étant de gagner en vitesse sans se faire prendre.

Un kit de débridage fonctionne par captage, en brouillant les informations sur le système. Il est considéré comme un système de piratage, mais reste utilisable ou presque. Et si vous souhaitez monter un tel dispositif sur votre VAE, vous pouvez tomber dans l’illégalité. À noter que le kit peut être connecté à une application mobile, et activer ou désactiver avec. Vous pouvez ainsi contrôler la vitesse.

Il existe également deux types de kits :

  • Les kits internes connectés directement au moteur,
  • Les kits externes à fixer sur le cadre.

Pourquoi opter pour un kit de débridage pour vélo électrique ?

Plusieurs raisons font qu’il est utile de débrider son vélo électrique avec un kit :

  • C’est facile à réaliser ;
  • Cela ne prend qu’une ou deux heures ;
  • Le kit n’est pas cher du tout (cela peut dépendre de la marque et du type de kit en question) ;
  • Cela permet d’augmenter la vitesse maximale du vélo (fixé à 25 km/heure) et de l’utiliser pour l’entraînement ou les courses ;
  • Cela permet de fausser les données réelles de vitesse lors d’un contrôle policier.

Comment fonctionne un kit de débridage pour vélo électrique ?

Le kit de débridage sert à installer un système de bridage de la vitesse d’un vélo électrique. Il s’agit d’ajouter un contrôleur, c’est-à-dire un mini-ordinateur dans le moteur électrique. Ce dernier calcule pour vous la vitesse du vélo via l’aimant intégré sur les rayons de la roue arrière. Il y a également un capteur sur le cadre des roues pour capter les signaux électromagnétiques de l’aimant.

Cet ordinateur capte tous les mouvements et les données du kit, et indique les variations de vitesse. Il coupe automatiquement le moteur lorsque la vitesse maximale est atteinte ou bien, cela dépend du type de kit, il renvoie un signal avant de la diminuer progressivement.

Dans la pratique, comment ça marche ?

C’est simple, le débridage consiste à manier le contrôleur électronique avec des données, qui sont souvent fausses. Vous pouvez ainsi facilement comprendre pourquoi la vitesse réelle ne s’affiche pas sur l’écran de l’ordinateur de bord.

Il faut ainsi modifier manuellement les dispositifs du kit, c’est-à-dire le capteur et l’aimant, et les mettre au même niveau que les pédaliers. L’aimant sera placé sur la pédale et le capteur face à lui. Cela a pour conséquence de brouiller les fonctions du contrôleur.

Ce dernier perçoit donc une fréquence de passage moins basse que celle renvoyée par la roue. Et sur l’écran, vous ne verrez pas la vitesse réelle, car elle n’est pas affichée. C’est comme si vous conduisez normalement et que vous respectez les normes réglementaires de limitation de vitesse pour les vélos.

Certains choisissent de déconnecter directement le câblage du capteur et ainsi avoir un compteur de vitesse à zéro. Si cela est pratique et aide pendant les contrôles routiers, les risques d’accident demeurent puisque votre vélo dépasse la vitesse réglementaire et que vous pouvez ne pas savoir à combien vous êtes réellement. De même, les résultats ne sont pas toujours fiables.

Comment installer un tel kit sur son vélo ?

Un kit de débridage interne ne fonctionne pas de la même manière qu’un kit externe. L’installation diffère ainsi selon le type de kit adapté à votre VAE. Mais pour faire simple, il faut :

  • Savoir le type de système de bridage de votre VAE ;
  • Modifier l’emplacement du capteur du votre vélo en le dévissant. Vous devriez ensuite le déplacer sur la roue, face au pédalier et à l’aimant ;
  • Déplacer l’aimant et le fixer sur le rayon de votre VAE, sur une pédale et avec un ruban adhésif.

Il est possible de débrider le vélo avec un kit avec l’assistance de ce kit. Le guide d’installation devrait être suffisamment explicite pour vous aider à le faire monter tout seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *